LE NEUROFEEDBACK

 

Comment se déroule une séance ?

 

Pendant la séance, vous êtes confortablement installé(e) dans un fauteuil, prêt(e) à écouter de la musique ou à regarder un film. Des électrodes sont posées sur votre tête, de manière à calculer l'activité électrique de votre cerveau. Celle-ci est analysée 256 fois par seconde ! A chaque fois qu'une perturbation est détectée, le son s'interrompt une fraction de seconde (l'équivalent d'un craquement sur un vinyl), ce qui entraîne une réaction de votre cerveau : en effet, celui-ci s'attendait à un flux continu et l'interruption le surprend. Grâce à sa plasticité, le cerveau peut donc se réorganiser.

 

L'analyse du cerveau dure 33 minutes, pendant lesquelles vous n'avez rien à faire. Vous pouvez dormir, penser à ce que vous voulez, vous détendre... En revanche, vous ne devez pas lire ni avoir d'activité cognitive. En effet, pour se réguler, le cerveau doit être en mode spontané.

 

Cette méthode s'adapte à tout le monde puisqu'elle prend en compte les spécificités de chaque cerveau sans se servir d'une norme préétablie. Le neurofeedback peut donc être bénéfique à tous.

 

Combien de séances faut-il pour obtenir des résultats ?

 

Le nombre de séance varie en fonction des personnes et du vécu de chacun, il n'est donc pas possible de déterminer à l'avance ce dont on aura besoin. C'est le ressenti personnel qui permettra de déterminer s'il est nécessaire ou non de poursuivre les séances.

 

Pour que le neurofeedback soit efficace, il est néanmoins important de faire des séances assez rapprochées au départ (environ une fois par semaine)... et de ne pas se décourager ! Les premiers changements se font sentir en général au bout de quatre à cinq séances mais il peut être nécessaire de poursuivre pendant quelques semaines pour obtenir tous les résultats escomptés.

 

Dans quels domaines le neurofeedback peut-il agir ?

 

Les domaines dans lesquels des résultats ont été observés sont variés :

 

- mémoire, concentration, dyslexie...

- dépression, stress, anxiété...

- agressivité, colère, dépendance, autisme, violence, agitation...

- acouphènes, fatigue, insomnie, migraines, épilepsie, énurésie...

 

Le neurofeedback est particulièrement adapté aux enfants et adolescents car ils ont juste à regarder un film ou à écouter de la musique pendant que le cerveau travaille. Pratiquées avant un examen, par exemple, les séances peuvent aider à réduire le stress et à optimiser la concentration.

 

 

 

 

 

 

-

 

.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© unevieencouleurs